Les investisseurs italiens préfèrent la France

Italie

L’Italie est le troisième pays investisseur étranger en France et premier en Europe pour les investissements en R&D. La présence italienne en France est fortement liée à l’industrie de la mode, l’énergie, le secteur de la mécanique, équipements médicochirurgicaux, software et informatique.

La présence italienne en France est ancienne avec une contribution à l’économie française qui se concentre dans presque toutes les régions. Le pays transalpin privilégie la France pour ses investissements en Europe. Dans l’Hexagone sont présentes 1 700 entreprises françaises à capitaux italiens et elles emploient environ 63.000 personnes sur l’ensemble du territoire national.

L’Italie est également le troisième investisseur étranger en France, après l’Allemagne et le Royaume-Uni. En 2019, les nouveaux projets d’investissements italiens ont en effet connu une progression de 26% par rapport à l’année précédente. Ils étaient 118 en 2019, contre 94 en 2018. Ces projets permettront de créer ou maintenir près de 2 200 emplois (50 % en plus par rapport à l’année précédente) d’ici 2021. La France se confirme comme le premier pays de destination des projets d’investissements italiens en Europe avec le 43 % des projets alors qu’ils représentaient 37 % en 2018.

L’Île-de-France en tête

L’Île-de-France a accueilli près d’un projet italien sur trois (32 %). Viennent ensuite Auvergne-Rhône-Alpes (14 %) et Pays de la Loire (11 %). Les régions italiennes les plus actives sont la Lombardie, l’Émilie-Romagne et la Vénétie.

Première en Europe pour les investissements en R&D

L’Italie est à l’origine de 13 % des investissements étrangers dans le domaine de la R&D qui ont doublé entre 2018 et 2019, et qui la positionnent en première place dans l’Union Européenne devant l’Allemagne (10%) et seconde au niveau mondial seulement après les États-Unis. Il s’agit principalement de développement des activités de R&D dans les secteurs des énergies renouvelables, machines et équipements mécaniques. L’Italie est de plus le premier pays étranger pourvoyeur d’emplois dans le secteur des équipements médicochirurgicaux en France.

Répartition des investissements italiens

En 2019, les sociétés italiennes ont investi en priorité dans les secteurs de la mode et du textile (13 % des projets, 16 % des emplois), de l’énergie (10 % des projets, 17 % des emplois), des logiciels et des services informatiques (10 % des projets, 5 % des emplois) et dans le secteur de la mécanique et de la métallurgie (8 % des projets, 6 % des emplois).

Edoardo Secchi

Edoardo Secchi -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

open page accessibility options
display page in hight contrast
Contrasto elevato
display page with big text
Ingrandisci testi
display page in grey scale color
Scala di grigio
display page in inverted colors
Colori invertiti
display page in low brightness
Bassa luminosità
display page without images
Nascondi le immagini
reset page accessibility options
Reset
closed page accessibility options
Chiudi