3 janvier 2021

Le designer et Entrepreneur Ernesto Gismondi est mort à l’âge de 89 ans

Ernesto Gismondi

Gismondi était à la fois designer et entrepreneur éclairé, convaincu que « si l’idée est là, on l’aperçoit sans difficulté ». Le « Studio Artemide », premier noyau de ce qui deviendra plus tard le Groupe Artemide, voit le jour à Pregnana Milanese en 1960. La première lampe est Alfa, conçue par le co-fondateur du studio, l’architecte Sergio Mazza. Avec son diffuseur en cristal travaillé de manière à imiter les plis de l’abat-jour en tissu classique, il évoque et réinterprète ironiquement le goût bourgeois. 

Dans les années 80, il participe à Memphis, mouvement d’avant-garde qui rompt – avec du bruit et avec des résultats mémorables – les deux modèles dominants jusqu’à ce moment, celui de la non-couleur et celui de la forme. Sous sa direction, Artemide, désormais dirigé par son épouse Carlotta de Bevilacqua, architecte et designer, s’est développé et internationalisé, devenant l’un des principaux opérateurs du secteur de l’éclairage design dans le monde. Ernesto Gismondi a reçu des prix importants tels que le Prix du design européen (en 1997) et le Compasso d’Oro pour la carrière (en 2018) pour son ingéniosité multiforme et son engagement à promouvoir des projets de qualité. Après avoir reçu le prix ADI, il a déclaré à la presse qu’il avait un rêve: pouvoir éclairer non seulement le monde, mais aussi la planète Mars.

La ligne de mobilier en plastique d’Artemide s’épuise bientôt, à cause des coûts de production élevés et à la crise pétrolière des années 70, et Gismondi oriente son entreprise de manière très décisive vers l’éclairage, un secteur dans lequel elle apportera une contribution très importante à l’histoire du design. Il existe de nombreuses lampes qui sont devenues de véritables icônes, résultat de la collaboration avec les meilleurs talents créatifs de plusieurs générations. Eclisse, conçue par Vico Magistretti en 1965 et récompensée par le Compasso d’Oro en 1967, possède un abat-jour rotatif interne qui « éclipse » la source lumineuse. La lampe de bureau Tizio (le nom vient du fait que, selon Gismondi, ce produit pouvait satisfaire « Tizio, Caio et Sempronio », donc tout acheteur selon une expression populaire italienne), conçue par Richard Sappernel 1972, adopte une toute petite ampoule, jusqu’alors uniquement utilisée pour phares de voiture, et se passe de câbles électriques, faisant passer le courant à travers des tiges en aluminium. Le système d’éclairage Aggregate, par Enzo Marie Giancarlo Fassina, part d’une utopie: la production et la mise à disposition du public d’un ensemble de composants par assemblage dont il est possible de créer 72 modèles de lampes différents selon les besoins. La lampe à bras Tolomeo, Compasso d’Oro 1989 (Artemide remportera le prix deux fois de plus, en 2004 et 2014), également signée par Fassina avec Michele de Lucchi, est un best-seller depuis trois décennies. 

Daisy Boscolo Marchi

Daisy Boscolo Marchi -

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

open page accessibility options
display page in hight contrast
Contrasto elevato
display page with big text
Ingrandisci testi
display page in grey scale color
Scala di grigio
display page in inverted colors
Colori invertiti
display page in low brightness
Bassa luminosità
display page without images
Nascondi le immagini
reset page accessibility options
Reset
closed page accessibility options
Chiudi