industrie

Début des activités de production du deuxième sous-marin NFS de la marine italienne

Sous-marin italien NFS

Les activités de production du deuxième des deux sous-marins de nouvelle génération, dans le cadre du programme d’acquisition U212NFS (Near Future Submarine) de la Marine italienne, ont débuté mardi au chantier naval de Muggiano (La Spezia). Le programme comprend deux navires contractés en 2021 qui seront livrés en 2027 et 2029, un troisième sous-marin qui a reçu l’approbation du Parlement, ainsi que la création d’un centre de formation. Il est piloté par l’OCCAR (Organisation Conjointe de Coopération en matière d’Armement).

À la cérémonie ont participé, entre autres, M. Joachim Sucker, directeur de l’OCCAR et le vice-amiral Giuseppe Abbamonte, directeur de l’armement naval – NAVARM, accueillis par le président et le directeur général de Fincantieri, le général Graziano et Pierroberto Folgiero, avec le directeur général de la Division des navires navals, Dario Deste.

Les sous-marins U212NFS seront très innovants, avec d’importantes modifications de conception qui seront toutes développées indépendamment par Fincantieri conformément aux exigences de la Marine. Le programme répond à la nécessité de garantir une capacité adéquate de surveillance et de contrôle spatial sous-marin, compte tenu des futurs scénarios complexes d’opérations sous-marines et du fait que la durée de vie opérationnelle des 4 sous-marins de la classe « Sauro », actuellement en service, approche.

Le programme vise également à maintenir et à développer davantage le savoir-faire industriel stratégique et innovant acquis par Fincantieri, ainsi qu’à consolider l’avance technologique acquise par l’entreprise et sa chaîne d’approvisionnement, les grandes industries et les petites et moyennes entreprises du secteur, en améliorant la présence à bord de composants technologiquement avancés développés par les industries italiennes.

Les sous-marins accomplissent quotidiennement de nombreuses tâches différentes au profit de la communauté, en préservant les intérêts nationaux et la défense collective dans le cadre des alliances les plus importantes auxquelles participe l’Italie, l’OTAN et l’UE. Elles vont des missions purement militaires aux opérations liées à la liberté de navigation, à la lutte contre la piraterie, à la sécurité des routes d’approvisionnement énergétique (en raison de la présence de ressources des fonds marins ou d’infrastructures sous-marines), au respect du droit international, à la lutte contre le terrorisme, à la défense des frontières extérieures, et sauvegarder les infrastructures maritimes, y compris les infrastructures offshore et sous-marines essentielles, notamment en préservant les écosystèmes marins.

Fincantieri est l’un des plus grands groupes de construction navale au monde, le seul actif dans tous les secteurs de l’industrie maritime de haute technologie. Elle est leader dans la construction et la transformation de navires offshore de croisière, navals, pétroliers, gaziers et éoliens, ainsi que dans la production de systèmes et composants d’équipements, de services après-vente et de solutions d’intérieurs marins. Grâce à l’expertise développée dans la gestion de projets complexes, le Groupe dispose de références de premier plan en infrastructures et est un acteur de référence dans les technologies numériques et cybersécurité, l’électronique et les systèmes avancés.

Avec plus de 230 ans d’histoire et plus de 7 000 navires construits, Fincantieri maintient ses centres de savoir-faire, d’expertise et de gestion en Italie, employant ici 10 000 travailleurs et créant environ 90 000 emplois, qui doublent dans le monde grâce à un réseau de production de 18 chantiers navals opérant en quatre continents et avec près de 21 000 collaborateurs.

L’OCCAR (Organisation Conjointe de Coopération en matière d’Armement) est une organisation internationale dont le cœur de métier est la gestion tout au long de la vie des programmes coopératifs d’équipements de défense. L’organisation a été créée au moyen de la Convention OCCAR qui équivaut à un traité international. Les États membres actuels de l’OCCAR sont : la Belgique, la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Le plus lus

To Top
open page accessibility options
display page in hight contrast
Contrasto elevato
display page with big text
Ingrandisci testi
display page in grey scale color
Scala di grigio
display page in inverted colors
Colori invertiti
display page in low brightness
Bassa luminosità
display page without images
Nascondi le immagini
reset page accessibility options
Reset
closed page accessibility options
Chiudi