À la une

COVID 19: l’Italie produira le vaccin russe Spoutnik

Sputnik en Italie

Spoutnik V entre dans le débat italien et européen sur les vaccins le jour même où Johnson & Johnson aurait informé l’UE qu’elle avait des «problèmes» à garantir les approvisionnements convenus. Comme des sources de l’UE l’ont déclaré, J&J a déclaré à l’Union européenne qu’elle avait des problèmes d’approvisionnement qui pourraient compliquer les projets de fourniture de 55 millions de doses de son vaccin au deuxième trimestre de l’année.

La société pharmaceutique italo-suisse Adienne Pharma & Biotech a signé un accord avec le Fonds d’investissement direct russe (RDIF), qui s’occupe de la distribution de Spoutnik à l’étranger, pour produire le vaccin russe en Italie, dans les usines de Caponago à Monza. Et c’est une première en Europe, à tel point qu’à Bruxelles ils ont mal digéré ce choix. L’accord a été annoncé dans une note de la Chambre de commerce italo-russe (CCIR), qui affirme avoir promu des rencontres entre les entreprises italiennes et européennes avec leurs homologues russes pour atteindre le résultat souhaité. “Il s’agit d’un accord historique qui montre l’état de santé des relations entre l’Italie et la Russie et souligne comment les entreprises italiennes savent voir au-delà des controverses politiques”, a commenté le président du CCIR Vincenzo Trani. Les flacons développés à Monza pourraient également être exportés vers l’un des 46 pays du monde qui, à ce jour, ont déjà approuvé Spoutnik (comme la Hongrie) si l’Agence européenne du médicament ne donne pas son accord à la distribution dans l’Union Européenne. L’accord prévoit le démarrage de la production en juillet pour un total de 10 millions de doses d’ici la fin de l’année.

L’Italie concernant la stratégie de vaccination se doit de respecter le cadre européen. La Région Lombardie, le ministère du Développement économique et le ministère des Affaires étrangères affirment qu’ils n’étaient pas au courant de l’accord entre Adienne Pharma Biotech et le fonds gouvernemental russe Russian Direct Investment Fund, celui étant un accord privé. Même si le vaccin russe Spoutnik sera produit en Italie, il ne fait pas pour l’instant partie de la stratégie de vaccination de l’UE. Mario Draghi a confirmé que l’accélération du plan de vaccination sera garantie – pour le moment- par les doses arrivant de Pfizer, AstraZeneca et Moderna.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Le plus lus

To Top
open page accessibility options
display page in hight contrast
Contrasto elevato
display page with big text
Ingrandisci testi
display page in grey scale color
Scala di grigio
display page in inverted colors
Colori invertiti
display page in low brightness
Bassa luminosità
display page without images
Nascondi le immagini
reset page accessibility options
Reset
closed page accessibility options
Chiudi