La mode italienne résiste en 2019, probable décroissance en 2020

février 13, 2020
Condividi!

La mode italienne a enregistré une croissance de +0,5% en 2019, selon les données communiquées par la CNMI, Camera Nazionale della Moda Italiana. Le premier semestre 2019 a enregistré un résultat positif, le deuxième a été plus compliqué dû à l’instabilité du cadre macroéconomique de l’Italie et à la complexité de la situation internationale.

Malgré une prévision de croissance positive en 2020, les nombreux facteurs d’instabilité géopolitiques internationaux ont plombé l’optimisme : au Moyen-Orient avec le durcissement des relations Iran-États-Unis, le plan Trump pour la Palestine et le décrochage de la crise libyenne, en Europe pour le début délicat de la phase finale des négociations sur l’accord du Brexit, mais surtout à l’échelle mondiale la crise sanitaire de l’épidémie de coronavirus en Chine.

Le ralentissement de l’ensemble de l’activité chinoise, dont on ne connaît pas encore l’impact économique, pourrait avoir comme conséquence immédiate une réduction d’au moins 100 millions d’euros des exportations de la mode italienne au premier semestre 2020 et éventuellement de 230 millions € au deuxième semestre si la crise se prolongeait.

Une évaluation prudente prévoit une contraction du chiffre d’affaires de l’industrie de la mode entre -1,5% et -2,5% par rapport au premier semestre 2019 et une diminution des exportations d’environ -0,5% / -1%.

Chloé Payer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


float